SPINMS.CA | Présentation de la SEP
2094
page,page-id-2094,page-child,parent-pageid-2092,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.2.3,vc_responsive
 

Présentation de la SEP

Présentation de la SEP

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique chronique et progressive avec le temps qui attaque la myéline du système nerveux central (SNC). La myéline est la gaine protectrice qui entoure les fibres nerveuses (axones) dans le cerveau et la moelle épinière (SNC).

Les symptômes de la SEP

Les symptômes de la SEP sont imprévisibles et très variables d’une personne à l’autre et d’une fois à l’autre chez la même personne. Les symptômes et la gravité des poussées peuvent eux aussi être différents avec chaque poussée. Les symptômes de la SEP peuvent inclure :

1 —

Les problèmes de vision

2 —

La fatigue

3 —

Des fourmillements / un engourdissement

4 —

La faiblesse musculaire

5 —

L’inconfort/la douleur

6 —

La perte d’équilibre

7 —

Les spasmes

8 —

Les problèmes de mémoire ou cognitifs

9 —

Le dysfonctionnement sexuel

10 —

Les troubles des intestins et de la vessie

Les évaluations

Votre neurologue effectuera les évaluations suivantes pour déterminer si un lien existe entre vos symptômes et la SEP :

1 —

Une revue complète de vos antécédents médicaux

votre neurologue vous posera des questions sur vos symptômes actuels et passés, sur vos maladies antérieures, sur l’utilisation de médicaments et sur vos antécédents familiaux de maladies neurologiques.

2 —

Un examen du système nerveux

votre neurologue évaluera les mouvements de vos yeux, votre vision, vos mouvements faciaux, votre coordination, votre force, votre équilibre, votre sensibilité, votre élocution et vos réflexes.

Le diagnostic de la SEP n’est pas immédiat— il faut mesurer l’activité de la maladie pendant une certaine période. Les évaluations que votre neurologue peut demander pour confirmer une SEP comprennent :

1 —

L’imagerie par résonance magnétique (IRM)

l’évaluation la plus courante fait appel à une imagerie médicale du cerveau pour observer les zones atteintes, appelées lésions. L’IRM peut révéler une inflammation active si l’on utilise le gadolinium en tant qu’agent de contraste.

2 —

Les potentiels évoqués

une évaluation qui mesure la vitesse des impulsions nerveuses dans le SNC. Cette évaluation peut être visuelle, auditive ou sensorielle.

3 —

La ponction lombaire

une évaluation au cours de laquelle une aiguille fine est insérée à la base de la colonne vertébrale pour recueillir du liquide et mesurer l’inflammation du SNC.

La SEP au Canada*

Le Canada compte l’un des taux les plus élevés de SEP au monde. Plus une personne vit loin de l’équateur, plus le risque de développer la SEP est élevé.

Faits en bref :

1 —

Selon Statistiques Canada, plus de 90 000 Canadiens/Canadiennes sont atteints de SEP.

2 —

La SEP est deux à trois fois plus susceptible d’atteindre des femmes que des hommes.

3 —

Le diagnostic de SEP est fréquemment posé entre les âges de 15 et 40 ans. On ignore encore la cause de la maladie; il est possible que ce soit différents facteurs de risques environnementaux et génétiques. Si un des parents est atteint de SEP, les enfants courent un risque faible de présenter la maladie, qui varie entre 3 et 5%.*Société canadienne de la sclérose en plaques (juin 2011). Société canadienne de la SP – À propos de la SP. Extrait en juin 2011 du site Web de la Société canadienne de la SP: http://mssociety.ca/fr/information/default.htm.

chart_fr1

PREMIER CONTACT

Pour assurer que votre visite avec votre neurologue se déroule

de façon efficace, visitez la section ‘Premier contact’.